新闻中心

翻译新闻
翻译知识

联系我们

     忠信乐译翻译公司

电    话:400-600-6870

手    机:15763349658

Q     Q:177748365

              177748366

信息中心

当前位置:首页 > 新闻中心

【法语故事】La Petite Sirène 美人鱼(2)

作者: 保定翻译公司 发布时间:2020-12-06 16:04:34  点击率:
Chacune des princesses avait dans le jardin son petit terrain, qu’elleYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
pouvait cultiver selon son bon plaisir. L’une lui donnait la forme d’uneYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
baleine, l’autre celle d’une sirène ; mais la plus jeune fit le sien rond commeYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
le soleil, et n’y planta que des fleurs rouges comme lui. C’était une enfantYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
bizarre, silencieuse et réfléchie. Lorsque ses sœurs jouaient avec différentsYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
objets provenant des bâtiments naufragés, elle s’amusait à parer une jolieYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
statuette de marbre blanc, représentant un charmant petit garçon, placée sousYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
un saule pleureur magnifique, couleur de rose, qui la couvrait d’une ombreYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
violette. Son plus grand plaisir consistait à écouter des récits sur le mondeYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
où vivent les hommes. Toujours elle priait sa vieille grand-mère de lui parlerYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
des vaisseaux, des villes, des hommes et des animaux.Yfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
Elle s’étonnait surtout que sur la terre les fleurs exhalassent un parfumYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
qu’elles n’ont pas sous les eaux de la mer, et que les forêts y fussentYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
vertes. Elle ne pouvait pas s’imaginer comment les poissons chantaient etYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
sautillaient sur les arbres.Yfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
La grand-mère appelait les petits oiseaux des poissons ; sans quoi elle neYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
se serait pas fait comprendre.Yfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
« Lorsque vous aurez quinze ans, dit la grand-mère, je vous donneraiYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
la permission de monter à la surface de la mer et de vous asseoir au clairYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
de la lune sur des rochers, pour voir passer les grands vaisseaux et faireYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
connaissance avec les forêts et les villes. »Yfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
L’année suivante, l’aînée des sœurs allait atteindre sa quinzième année,Yfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
et comme il n’y avait qu’une année de différence entre chaque sœur, la plusYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
jeune devait encore attendre cinq ans pour sortir du fond de la mer. MaisYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
l’une promettait toujours à l’autre de lui faire le récit des merveilles qu’elleYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
aurait vues à sa première sortie ; car leur grand-mère ne parlait jamais assez,Yfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
et il y avait tant de choses qu’elles brûlaient de savoir !Yfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
La plus curieuse, c’était certes la plus jeune ; souvent, la nuit, elle se tenaitYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
auprès de la fenêtre ouverte, cherchant à percer de ses regards l’épaisseurYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
de l’eau bleue que les poissons battaient de leurs nageoires et de leur queue.Yfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
Elle aperçut en effet la lune et les étoiles, mais elles lui paraissaient toutesYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
pâles et considérablement grossies par l’eau.Yfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
Lorsque quelque nuage noir les voilait, elle savait que c’était une baleineYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
ou un navire chargé d’hommes qui nageait au-dessus d’elle. Certes, cesYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
hommes ne pensaient pas qu’une charmante petite sirène étendait audessous d’eux Yfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
ses mains blanches vers la carène.Yfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
Le jour vint où la princesse aînée atteignit sa quinzième année, et elleYfl保定翻译公司-忠信乐译翻译有限公司
monta à la surface de la mer.

相关产品

相关新闻


忠信乐译翻译有信公司- 保定翻译机构 专业保定翻译公司 保定翻译公司  
技术支持:保定翻译公司  网站地图